Santos Discépolo, yira… yira…